Baignade à Sormiou

LES CALANQUES DE MARSEILLE, CASSIS ET LA CIOTAT

Le site des Calanques est connu dans le monde entier pour ses paysages emblématiques, aussi bien terrestres que marins.
Enchantement permanent, les calanques engendrent un sentiment d’évasion et de liberté par la majesté de leurs falaises calcaires ainsi que par la transparence et les jeux de couleurs de leurs fonds marins. Elles sont avant tout un espace sauvage : quelques cabanons se serrent dans certaines calanques mais le site reste «naturel» en général. Se trouvant aux portes de Marseille, il est aussi sujet aux fortes pressions urbaines de pollution, sur-fréquentation et constructions, ainsi qu’aux dangers des prélèvements excessifs et des incendies de forêt.
Le paysage des Calanques est remarquable par la diversité de ses paysages, ses falaises ocre ou blanches plongeant verticalement dans la mer et les tombants sous-marins recouverts de corail multicolores associant une palette de couleurs (vert, blanc, turquoise) avec le vert de l’herbier de posidonies et la transparence de l’eau.

Les "Calanques de Cassis" sont pour la plupart situées sur la commune de Marseille, sauf les dernières à l'est.

De nombreuses balades en bateaux permettent de visiter sans efforts les calanques qui jalonnent le littoral de Marseille à La Ciotat, mais celles-ci sont aussi visitables à pied, pour les bons marcheurs, permettant également de véritables escalades ou bien encore pour certaines en voiture..

A Marseille on pourra admirer en les visitant en voiture, la calanque du Vallon des Auffes (souvent oubliée mais superbe juste en face du château d'If), la Madrague de Montredon (départ des 2 GR des calanques), Samena, l'Escalette, les Goudes et Callelongue. Toutes ces calanques sont habitées et on peut y voir les cabanons de pêcheurs à l'ancienne.


Ici s'arrête la route du bord de mer, ici commence le chemin des amateurs de balades ou de trek. En effet il faut garer son véhicule à Callelongue et continuer à pied avec un équipement correct de randonneur (gare aux tongs !!) pour voir les merveilles qui suivent le long de la mer.

La première calanque visible après un peu de promenade à partir du parking de Callelongue est celle de la Mounine, suivie de Marseilleveyre (et les spaghettis du Belge), les Queyrons, Podestat, l'Escu, Cortiou (décriée à cause des rejets de la station d'épuration).
Accessibles par la route sous conditions (prendre rendez-vous aux restaurants ou se lever très tôt le matin), voici venir Sormiou dont les cabanons sont un véritable régal des yeux, la calanque de la Triperie avec la très connue grotte Cosquer qui ne se visite pas, puis Morgiou, son petit port et ses cabanons.
Les plus sauvages suivent, accessibles à pied par Luminy, La Gardiole ou Cassis : Sugiton et le torpilleur, l'Oeil de verre, Devenson, l'Oule, En-Vau (la plus belle !) et enfin Port-Pin ferme la marche pour Marseille.

Cassis abrite Port-Miou et ses bateaux ainsi que les plages de Corton et de l'Arène.
Passons en haut des 400 mètres du Cap Canaille par la route des crêtes pour redescendre sur La Ciotat et visiter les 2 magnifiques calanques facilement accessibles que sont Figuerolles et le Mugel.
Enfin, juste après Saint-Cyr sur mer, Port-d'Alon vous fera réver avec son parking ombragé et les pins qui descendent jusqu'au bord de l'eau.

ATTENTION
L'été, l'accès aux massifs forestiers et aux calanques est règlementé.

Accès véhicules :

CALANQUES DE SORMIOU, MORGIOU et CALLELONGUE
Du 20 avril au 31 mai l'accès est interdit les week-ends et jours fériés de 8h à 19h30.
Du 1er juin au 30 septembre l'accès est interdit tous les jours de 8h à 19h30

PARKING DE LA GARDIOLE
L'accès des véhicules au parking de la Gardiole est calqué du 1er juin au 30 septembre aux règlementations d'accès piétons ci-dessous.

Accès piétons :

* Voir l'arrêté préfectoral * Puis-je accéder aux calanques aujourd'hui ??



LE PARC NATIONAL DES CALANQUES


L'occupation des calanques remonte au paléolithique. Les paysages actuels sont issus d’une dynamique conjointe entre les activités humaines et l’évolution naturelle des milieux depuis ces temps reculés.
Mais l'équilibre ainsi créé pourrait être interrompu par la proximité de la seconde ville de France et les habitudes de ses habitants.
La création d'une structure nationale pour protéger ce milieu si fragile a donc été décidée. Le PARC NATIONAL DES CALANQUES gère maintenant toutes les calanques de Marseille à La Ciotat, les massifs de Marseilleveyre et du Mont Lantin et un territoire maritime au large des côtes sur 18 kilomètres.
Les espèces de la faune et de la flore qui sont particulièrement sensibles dans cet écosystème méditerranéen si hostile pourront être protégées efficacement.
Cependant, les habitudes de fréquentation ne subiront que quelques modifications nécessaires. C'est ainsi que la randonnée, l'escalade, la pêche, la chasse, le vélo tourisme et autres découvertes ne seront pas interdits, mais limités géographiquement et encadrés par un code de bonne conduite nécessaire pour un Parc péri-urbain.

Ci-dessous vous pouvez avoir un aperçu des espèces (faune et flore) terrestres et maritimes à protéger :
(reproduction de la plaquette du Parc National de Calanques)




Cliquez pour agrandir

Carte du massif des calanques, agrandissable.


Port pin

Port Miou

Eissadon

En Vau


LA CALANQUE DE SORMIOU

Au sommet du col de Sormiou, la vue sur la calanque du même nom est de toute beauté.
A priori sauvage, il suffit d'y regarder de plus près pour se rendre compte qu'elle est très fréquentée.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir.


Un petit cabanon, blotti sous les roches.
Le cabanon au bord de l'eau .... et la calanque de Sormiou

CALLELONGUE et MORGIOU


Fin de la route du bord de mer à
Marseille avec la pitoresque calanque de Callelongue, départ des 2 GR vers Cassis

Les cabanons de Morgiou










- © G Benedetti - 2016 - Toute reproduction même partielle interdite - 
 
Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir